" Partager ses passions avec les autres est ce qu’il y a de plus plaisant. "

Aujourd'hui sixième épisode concernant les différents acteurs de la FSCF. Place à la gymnastique féminine avec le portrait de Carole Nys. Cette sportive passionnée qui est à la fois étudiante et responsable de commission nous montre qu'il est possible d'avoir la tête sur les épaules malgré la jeunesse.

Bonjour Carole, j'aimerais savoir quand es-tu arrivée à la FSCF ?

Je suis arrivée à la FSCF, il y a 16 ans, en commençant la gymnastique aux "Jongleurs" à La Guerche-de-Bretagne.

Le sens des responsabilités a t-il toujours été naturel chez toi ?

Oui, dès 12 ans, j’ai commencé le bénévolat en aidant au coaching des plus jeunes.

Qu'est ce qui t'a fait passer d'une simple coach encadrante à formatrice et juge ?

Avec mon association nous avons découvert les formations fédérales, et j’ai commencé à me former en tant que cadre avec d’autres bénévoles et notre salariée. Jusqu’à passer l’AF3 en 2014, et par la suite devenir formatrice au niveau régional (Initiateur et AF1) et national (AF2). Dans un même temps, dans notre association, les ainées jugent pour les plus jeunes. Ainsi, je me suis formée en tant que juge, jusqu’au RL (niveau libre), et j’aide notre responsable juge départementale lors de formations.

D'ailleurs la formation n'a pas été le seul domaine dans lequel tu t'es investie ?

Oui effectivement, je me suis aussi investie dans les commissions et dans mon association dernièrement. Membre du conseil d’administration des "Jongleurs Gym", membre de la commission régionale de gymnastique féminine, et enfin responsable de la commission départementale.

Y a t-il une raison concernant la commission départementale ?

Oui elle est toute simple. L’ancienne responsable a commencé il y a quelques années à me solliciter pour diverses fonctions jusqu’à me passer le relais de la responsabilité de la commission départementale l’année dernière.

Pas trop difficile d'avoir autant de responsabilités ?

Non car je suis très bien entourée. La commission départementale fonctionne en groupe, je suis responsable de la partie jeunesse-ainée (plus de 10 ans) et Anne Marie Reinosé est responsable de la partie poussine et juge. L’objectif est vraiment de travailler tous ensemble et ne pas avoir des responsables qui portent forcément tout sur leur dos. Le plus compliqué est la gestion de ces responsabilités avec les études. Les pauses servent très souvent aux réflexions et à la gestion de projet pour la gymnastique. Les vraies pauses se font rares. Tant que cela reste un plaisir, c’est ce qui est essentiel.

Quel est ton objectif en tant que responsable de commission ?

J’essaie de développer le côté communication au sein de la commission avec les outils actuels informatiques qui s’offrent à nous afin que chaque membre puisse trouver sa place et amener ses idées.

Pas trop dur d'être directive en étant si jeune ?

J’essaie de guider la commission en tant que responsable et pas forcément de la diriger en faisant tout.

Le stress est-il présent dans cette position ?

Oui ça arrive, chaque nouveauté c’est une petite pression : la première compétition à diriger, la première réunion à mener…

Ces différentes fonctions que tu occupes doivent être un sacré bagage pour toi ?

On peut dire que c’est un bon exercice pour ma vie future : réussir à gérer ce stress, à guider une équipe, prendre des décisions aussi parfois. Cela nous apporte beaucoup et surtout partager ses passions avec les autres est ce qu’il y a de plus plaisant. Je suis heureuse de voir que certaines personnes autour de moi s’engagent aussi auprès d’associations et avec plaisir.

Boutique nationale

NOUVEAU PRODUIT 

Agenda FSCF 2020-2021

bloc_boutique_1.png

Où pratiquer

Rechercher une activité

et
km alentour

Suivre notre actualité

MULTIMEDIA

multimedia.png

fscf-logo-bloc_0.png