"Pour moi les ELI sont des formats d'avenir pour l'animation sociale et socioculturelle."

À l'aube des vacances d'Avril, les équipes d'animateurs et directeurs s'activent pour préparer au mieux les séjours ELI ( ou Espaces Loisirs Itinérants ) qui accueilleront les jeunes. Quoi de mieux que d'aller à la rencontre d'un des acteurs de ce formidable projet? L'heure pour le CD 35 de réaliser un nouveau portrait. C'est ainsi que nous avons rencontré Camille ANDROUET, Directrice ELI sur l'Ille-et-Vilaine, qui s'est fixée une mission : l'éducation de l'enfant par le sport et la culture.

Bonjour Camille, peux-tu te présenter pour ceux qui vont nous lire ?

Je me présente, ANDROUET Camille j'ai 24 ans et je travaille dans l'animation sociale et socioculturelle depuis 5 ans et demi.

D'où t'est venue cette vocation pour les métiers socio-culturels ?

Professionnellement parlant, je dispose d'un diplôme "carrières sociales et socioculturelles". Puis j'ai réalisé un service civique en tant que coordinatrice de projets de rue pour le Secours Catholique à Angers. J'avais pour mission de développer des projets de bénévolat avec les étudiants de la ville. J'ai pu monter des projets de bibliothèques de rue avec les gens du voyage, les maraudes avec les sans abris. D'un point de vue plus personnel, je suis quelqu'un qui adore voyager pour découvrir de nouvelles cultures. Je suis partie en Egypte, au Maroc, au Canada, en Laponie, en Islande, en Irlande, en Chine... Je voyage beaucoup car on apprend continuellement sur les autres.

Je suppose que si tu as intégré la FSCF c'est que tu es familière aussi du sport ?

Oui c'est vrai, je suis sportive. J'ai fait de l'athlétisme en haut niveau et de l'escalade où j'ai passé mon BE ce qui me permet aujourd'hui de travailler dans le milieu. Côté culture je fais du théâtre depuis 10 ans. J'ai d'ailleurs pris " Arts dramatiques " en option pour mon BAC Littéraire.

Comment l’histoire avec la FSCF a-t-elle commencé ?

Elle a commencé avec les ELI en avril dernier, j'ai trouvé le projet super génial.

Ah oui pourquoi ?

Pour moi les ELI sont des formats d'avenir pour l'animation sociale et socioculturelle. On donne de moins en moins de moyens aux communes pour pallier ce manque d'apport de loisirs, de sport et bien entendu de culture. Nous sommes dans une tournure qui pour moi va de plus en plus mal. Si on observe le schéma actuel nous avons trois grosses entités bien distinctes pour un enfant en pleine évolution. Il y a les parents, les enseignants et les animateurs. Mais les enjeux ont changé. Les enseignants sont les apports de savoirs/connaissances et n'ont plus ce rôle d'éducation à proprement parler. Les parents ont pris une habitude que je ne sais pas encore trop identifier mais il y a une grosse décharge de responsabilité. Puis les animateurs ont pris le rôle de tempérer et éduquer ces deux entités et l'enfant. Tout ça pour dire que si nous ne pouvons pas amener ceci dans des communes où il n'y a pas de moyens et surtout sur une tranche d'âge entre 12/17ans, comment cette jeunesse pourra être guidée...? Ce pourquoi je trouve l'idée que ce soit les animateurs qui aillent auprès de ce type de public très intéressante.

Peux-tu nous rappeler ta mission au sein de la FSCF et d’ELI pour ceux qui vont nous lire ?

Je suis formatrice BAFA, fédérale et BAFD et je suis Directrice des ELI en Ille-et-Vilaine pour les vacances d'avril 2019. Il y a un an j'encadrais les séjours en tant qu'animatrice.

En tant que Directrice je suppose que tu as beaucoup de responsabilités. Notamment dans le choix de ton équipe d’animateurs ? Comment la choisis-tu ?

Je les choisis en fonction de leur expérience surtout. Je base beaucoup mon recrutement sur le feeling. Si la personne a du bon sens et est passionnée ça se ressent.

Lors de la constitution de ton équipe te sers-tu de ton réseau ou réalises-tu des entretiens ?

Les deux. Je pars du principe que tout le monde doit vivre cette expérience. Pour ceux que je ne connais pas je les recrute sur entretien téléphonique ou physique. La plupart du temps ce sont des personnes déjà intéressées par l'annonce, ce que je trouve essentiel car ça illustre leur motivation.

Qu’est ce qui te plaît dans la participation à la construction de l’enfant ?

Permettre de faire évoluer cet enfant via une méthode plus alternative me parle énormément, je dirais que c'est une conviction et une passion. Je crois en l'éducation populaire et je reste persuadée que vu le contexte actuel, il n'y a que ce type de méthodes qui pourra faire avancer tous les individus que ce soit un enfant ou un adulte ou une personne âgée. On n’est pas fait pour vivre seul et encore moins individualiste, même si on sous-entend que c'est une priorité.

D’ici deux semaines les premiers séjours ELI vont débuter. Peux-tu nous en parler ?

Les ELI vont débuter et cela demande beaucoup d'organisation. Nous devons préparer nos malles pédagogiques, jeux, bricolage, cuisine... Et déposer ces malles dans les diverses communes, tout ceci avant le commencement des ELI. Les équipes d'animation ne font pas cette organisation avec nous, elles arrivent sur leur commune le même jour que les ados.

C'est en tant que Directeurs que nous devons nous occuper de la logistique. Dès l'instant que les séjours ont commencé, c'est aux équipes de voir, dès le premier jour avec les ados, ce qu'ils souhaitent faire, apprendre et surtout établir les règles de vie ensemble.

Comment peut-on décrire une semaine type ELI ?

Une semaine dure du lundi au vendredi soir. Les ados viennent chaque jour avec leur sandwich ou décident de rentrer chez eux pour manger. Les animateurs restent sur le site toute la semaine. Sur le temps du soir ils sont en autonomie. Ces temps du soir sont très importants pour l'équipe.

Es-tu une Directrice proche de ton équipe ?

Je vais être un maximum présente avec les équipes car pour ces vacances je vais gérer 2 ELI différents à la fois. Je vais donc être une Directrice "volante" mais ce qui est sûr c'est que je ferai le nécessaire pour être présente sur chaque site. Quand on est sur un seul ELI le Directeur se doit d'épauler son équipe autant pour l'animation que les procédures administratives. C'est mon parti pris.

Justement t'arrive-t-il de devoir désamorcer certains conflits au sein de tes équipes ?

Oui j'ai eu à régler des soucis mais en règle générale je les pousse à communiquer pour résoudre ce problème. Par contre quand il n'y a pas de consensus possible il faut intervenir.

Je pense que j'ai fait le tour de mes questions. Qu’est ce que nous pouvons te souhaiter pour les prochains ELI ?

Qu'ils perdurent et prennent de l'ampleur. Ce projet doit évoluer dans le bon sens.

Merci à toi Camille pour tes réponses.

Merci d'avoir pu mettre en avant ce projet.

Petit rappel les séjours ELI commenceront le 8 avril prochain à Essé, Domalain, Balazé, et St M'hervé. Puis s'enchaîneront la semaine suivante à Torcé, Domagné, Taillis et Bonnemain.

Encore merci à Camille pour le temps passé à répondre à nos questions.

Pour ceux qui souhaitent s'informer sur les séjours "ELI"

Boutique nationale

fscf promotion boutique rentrée 2018-2019

PROMOTIONS

Roll-up campagne de rentrée 2018 

Où pratiquer

Rechercher une activité

et
km alentour

Suivre notre actualité

MULTIMEDIA

multimedia.png

fscf-logo-bloc_0.png